Vous avez choisi WordPress pour administrer votre site internet et vous avez bien fait ! En plus de sa simplicité d’utilisation, il présente de nombreux atouts. Au-delà de sa gratuité et de la possibilité de personnaliser rapidement votre site, WordPress est reconnu comme l’un des outils les plus efficaces pour le référencement dans les moteurs de recherche. Mais bien que son code source soit optimisé pour le SEO, il faudra l’augmenter de quelques outils et techniques pour assurer un bon positionnement à vos contenus. En voici quelques-uns sous forme de checklist.

Les plugins pour le référencement WordPress

  • WordPress SEO par Yoast et un tuto détaillé pour paramétrer un des meilleurs plugins de référencement WordPress. Le web regorge d’info sur cette extension largement utilisée sur WP.
  • WP super cache ou W3 Total Cache : installer un système de cache vous permettra de réduire le temps de chargement des pages de votre site, un critère de taille pour les moteurs de recherche.
  • Rich Contact Widget  permet d’ajouter un widget de contact optimisé pour les microdata et microformats. Ces balises sont utilisées par les moteurs de recherche pour afficher vos informations de contact ou celles de votre entreprise directement dans les résultats de recherche sous le lien de votre site. Un conseil : placez le dans votre pied de page ou votre barre latérale pour qu’il apparaisse sur toutes vos pages !
  • AMP pour Accelerated Mobile Page. Ce plugin va générer des pages dont l’affichage mobile sera quasi instantané. Indispensable à l’heure où les robots de Google scannent en priorité vos contenus mobiles.

Les techniques de rédaction web pour vos pages et articles

  • Soignez les titres de vos pages et articles. Il doivent répondre aux requêtes des internautes lorsqu’ils interrogent les moteurs de recherche.
  • Utilisez des mots et expressions clés relatifs à la thématique que vous abordez dans votre texte.
  • Référencez les images : WordPress vous permet de renseigner la balise ALT de votre image au moment de son téléchargement. Cette balise est prise en compte par les moteurs de recherche. Glissez-y vos mots-clés 😉
  • Proposez un contenu original et mettez le à jour régulièrement.
  • Utilisez WordPress SEO (le plugin précédemment installé) pour vérifier que votre contenu répond aux bonnes pratiques de la rédaction web.

Les outils du webmaster

  • Google et son moteur de recherche : quand on tape les premières lettres de sa recherche, Google suggère une liste des recherches les plus fréquentes. Ces infos sont précieuses pour positionner son site de manière pertinente.
  • Google Trends : Très bon outil pour comparer des mots-clés et trouver ceux qui sont les plus recherchés par les internautes. Il indique les tendances de recherche dans le temps (depuis 2006).
  • L’outil de planification des mots-clés : autrefois gratuit, il faut désormais avoir déjà effectué une campagne de lien Adwords pour en bénéficier. Il permet de trouver les mots-clés les plus recherchés par les internautes dans son domaine, pour un périmètre géographique donné et de comparer des volumes de recherches.
  • Google Search Console (anciennement Google Webmaster Tool). Après authentification de votre site, vous pourrez disposer d’outils pour améliorer votre référencement WordPress : sitemap, test du fichier robot.txt, marqueur de données pour faciliter le balisage, etc.
  • Google Analytics pour décortiquer l’audience de votre site. Ses indications sont précieuses pour améliorer ou corriger sa stratégie en ligne.

Il existe de nombreux tutoriels en ligne pour chacun des aspects ou des outils cités dans ce billet. Une fois que vous aurez optimisé votre site WordPress, votre stratégie de référencement passera également par le développement d’une activité sur les médias sociaux et l’acquisition de liens entrants sur votre site.