À 10 km au sud de Poitiers, sur la commune de Ligugé, la friche industrielle d’une ancienne filature du 19e siècle réunit, chaque jour depuis 2014, artisans, makers, entrepreneurs sociaux, associations, artistes, jardiniers et co-workers. Un espace polymorphe où les énergies et les idées forment le terreau de modèles nouveaux. Bienvenue aux Usines Nouvelles !

Diversité et coopération

Olivier Monteil a installé son atelier de ferronnier d’art sur le site de l’ancienne filature en 2014. Il partage un espace de 150 m² avec un artiste plasticien bronzier et un décorateur de spectacle. « Je travaille également avec nos voisines ébénistes. Nous avons créé des objets qui associent le métal et le bois » explique Olivier dont la présence aux Usines Nouvelles s’enrichit de nouvelles coopérations. Récemment le chantier de réhabilitation de la cheminée qui culmine à 35m et surplombe le site, a fait appel à ses savoir-faire. Ici la coopération ne se résume pas à sa simple dimension économique. « On se prête des outils et on partage aussi nos connaissances ».

atelier_olivier_monteil

Moins d’une encablure à franchir pour rejoindre le repère des Pirates du Clain. Ils ont jeté l’ancre de leur brasserie artisanale aux Usines Nouvelles en 2015. À l’assaut des caves et des bars pictaves, le trio de flibustiers élabore déjà une impitoyable carte de bières.

Cette association inédite d’activités et de profils était inscrite dans l’ADN du projet. Les membres fondateurs des Usines Nouvelles évoquent leurs différences comme un élément de réussite. Christine Graval dirige un bureau de production dans le domaine artistique et culturel. Cyril Chessé est régisseur spécialisé en son. Franck Courtioux dirige une entreprise de travaux du bâtiment. Enfin, Denis Meunier est collaborateur d’architecte des Monuments Historiques.

Innovation et créativité

« Un espace de fabrication qui se veut ouvert à tous ». C’est l’invitation à rejoindre le Fablab Unit que nous donne Cyril Chessé, le coordinateur du projet. Que l’on choisisse d’assister aux open ateliers ou de suivre un cursus de formation, l’espace de fabrication numérique permet d’expérimenter le prototypage et la réalisation de ses idées.

Fablab Unit Ligugé
Alors que des filaments de plastique fondu alimentent régulièrement les buses d’imprimantes 3D,  la véritable matière première du Fablab se trouve souvent dans l’erreur et l’inconnu. Espaces d’exploration, les fablabs ont fait du droit de se tromper un postulat libérateur d’une créativité porteuse d’innovation.

La créativité, il en est aussi question à Consortium Coopérative juste au-dessus du fablab. Coopérative d’activités et d’emploi spécialisée dans le secteur culturel et artistique, la structure créée en 2015 au sein des Usines Nouvelles accueille déjà 25 porteurs de projets. L’entreprise partagée permet de développer la création de dynamiques collectives et d’activités nouvelles sur le territoire régional. Flore Marquis a fait partie des premières personnes à signer une convention d’accompagnement dans la coopérative. Graphiste à Poitiers depuis 10 ans, elle désirait donner un nouvel élan à son projet : « la coopération m’a permis de trouver un cadre stimulant pour l’exercice de mon activité. Ici, je peux me concentrer sur mon métier et développer des complémentarités avec les entrepreneurs de la coopérative ».

Cultiver ses légumes dans un des jardins familiaux, installer son bureau dans un espace de travail partagé, s’initier aux techniques du compostage, tourner un clip ou un film…

Si l’inventaire exhaustif des propositions semble vain, l’impact sur les activités semble évident. Les Usines Nouvelles font partie de ces lieux qui réinventent les relations économiques. Un lieu des possibles où l’on s’emploie à la réalisation d’intentions plus sociales et plus solidaires.

Liens & ressources :
Les Usines Nouvelles en vidéo :

Réalisation Simon Larré